Comment bien diffuser une chanson sur le web

Image d'Event10

Au cours de cette dernière année, nous avons travaillé avec des dizaines de groupes indépendants pour les aider à diffuser leur musique auprès d’un maximum d’oreilles attentives.

Après avoir testé de multiples services d’écoutes et de communautés musicales, nous avons maintenant une petite recette qui fonctionne très bien pour la promotion d’un single sur le web, uniquement en se focalisant sur l’effet « bouche-à-oreille ».
Dernier exemple en date: le titre de Haussmann, « Boys Like Us » que nous avons commencé à diffuser en décembre sur quelques spots stratégiques, pour atteindre aujourd’hui les 7.000 plays cumulés.

Cela me semble intéressant d’en parler ici et peut être d’échanger quelques idées sur la bonne manière de promouvoir une chanson sur le Net et d’obtenir un maximum d’écoutes.

Pour commencer on va rappeler qu’il n’y a pas de formule magique… De la bonne musique avant tout !

1. MP3 + Image + Pitch + Genres

Internet est d’abord un media visuel. Alors avant d’uploader votre fichier audio sur des services d’écoute, munissez-vous de quelques éléments essentiels qui vont servir à illustrer la chanson:

– Une ou deux images (une bonne pochette single, une photo classe, un logo qui tue etc.)
– Une description qui résume qui vous êtes en 2, 3 lignes max, quel genre de musique vous faites et d’où vient cette chanson.

Il faut impérativement que vous soyez capable de catégoriser votre titre dans des genres et des sous-genres musicaux précis.
Beaucoup d’artistes détestent les étiquettes de style, pourtant la plupart des gens ont clairement besoin de comprendre quel type de musique vous faites pour s’identifier à votre projet. Avec des noms aussi galvaudés que Darkwave, Synth-Pop, Garage, Drone ou je-sais-pas-quoi, la classification par genre reste un moyen essentiel pour offrir un environnement référentiel à votre musique.

N’oubliez que le web n’est au fond qu’un croisement gigantesque de bases de données et qu’il est primordial pour vous d’apparaitre dans les catégories qui constituent ce lot d’informations…
L’avantage, c’est que vous n’avez pas à être catégorisé sous une seule étiquette, vous pouvez, et avez même intérêt, à multiplier les genres pour décrire votre musique. C’est important de bien y penser : les « genres » et les « tags » (mots-clé) vont servir à bien vous référencer dans les services énoncés ci-dessous.

2. Uploadez votre chanson sur Youtube

Comme le rappelle notre amie de Don’t Believe The Hype dans ce tutoriel sur l’utilisation de Youtube, la musique s’écoute surtout sur les plate-formes vidéos. Avant Deezer, Spotify, iTunes, il y a de fortes chances qu’un internaute passe d’abord par la case Youtube. Cela transitera certainement par Google qui affiche des liens Youtube dans ses premiers résultats de recherche, et de plus en plus de gens l’utilisent directement pour découvrir un artiste ou un morceau.

Il n’est pas obligatoire d’avoir un videoclip pour diffuser une chanson sur Youtube. Une image suffit.
Servez-vous par exemple de cet outil: Mp32tube (http://www.mp32tube.com/). Cela permet de convertir facilement un MP3 + une image en une vidéo Youtube.

Il s’agit ensuite de bien renseigner les informations propres à votre MP3/Video: Le titre, les mots-clés, la description ou les annotations doivent être astucieusement ajoutés. Ces données sont cruciales pour augmenter le nombre de consultations de votre MP3/Video car elles vont permettre au moteur de recherche de faire remonter votre chanson auprès des utilisateurs qui visionnent des contenus similaires au votre. Et si des gens embarquent votre MP3/Video sur leur mur Facebook, ce sont ces infos qui vont apparaitre et aider à identifier votre musique.

2010 Music Website Heat Map Virtualmusic.tv

3. Uploadez votre chanson sur Soundcloud

Soundcloud est plus que jamais un service référent en matière de musique. Ils ont réussi là où MySpace a échoué en permettant aux musiciens de partager facilement leurs titres et aux fans de musique de les découvrir, grâce à une interface simple, ergonomique et qui exploite brillamment les fonctions sociales du web.
Là aussi, votre capacité à correctement renseigner les infos, tags et description vont permettre aux auditeurs d’accéder plus facilement à votre chanson.

L’une des fonctions géniales à exploiter est la création et l’inscription à des groupes.
Des milliers de communautés musicales ultra ciblées ont vu le jour sur Soundcloud et permettent de découvrir toujours plus de musique dans les tous les styles imaginables.
Les musiciens ont bien sûr la possibilité de soumettre leurs morceaux dans ces groupes d’intérêt qui sont plus ou moins modérés.

A vous de dénicher ceux qui correspondent le mieux à votre musique et d’utiliser correctement les possibilités d’interactivité avec les auditeurs.

4. Uploadez votre chanson sur Bandcamp

Autre service référent en passe de supplanter MySpace, Bandcamp fédère des dizaines de milliers d’artistes qui veulent diffuser et vendre leurs oeuvres sans intermédiaire. Des millions de fans de musique indé consultent régulièrement ce site pour découvrir des nouveaux talents.
La navigation dans le catalogue musical se fait au travers des informations renseignées directement par les artistes: les genres musicaux (du plus spé au plus général), les mots-clés ou par le filtre de la situation géographique (Villes, Pays).
Une fois de plus, en renseignant correctement ces informations vous allez maximiser vos chances d’être écouté par un fan averti.
Comme pour Soundcloud et Youtube, les lecteurs Bandcamp permettent d’embarquer votre musique sur des sites, des blogs ou des réseaux sociaux, et générer naturellement un nombre non négligeable d’écoutes.

5. D’autres services qui proposent un peu près les mêmes avantages et peuvent permettre de cibler des bonnes communautés de fans de musique:

Official.fm (vraiment proche de Soundcloud)
LastFm (extra, mais pas toujours évident d’en comprendre le potentiel promo)
Noomiz (revendique 1 millions d’utilisateurs, majoritairement francophones, et propose des outils intéressants pour diffuser de la musique sur Facebook)
ReverbNation (une boite à outil très complète pour le marketing web musical)
TheSixtyOne (super design, assez méconnu en France mais le site est fréquenté par une communauté de fans assez actifs)

J’ai failli oublier Myspace! Même si cette grosse machine rouillée a complètement perdu sa capacité d’être un endroit privilégié pour interagir avec des fans musique, MySpace bénéficie, comme Youtube, d’un réferencement fantastique chez Google. Cela permet à Myspace d’être toujours très populaire pour la découverte de musique. Si vous possédez déjà un compte là bas, cela vaut encore le coup d’intégrer votre titre du moment.

6. Créez un mini-site Viinyl

Petit dernier des services tendance dans le monde des start-ups musicales, Viinyl est un excellent outil qui permet de créer en quelques minutes un mini-site sexy et interactif autour d’une seule chanson (voir notre article publié ici).

Exemple de Viinyl que TEAMS a créé pour le groupe Haussmann

Sous le slogan « 1 chanson, 1 site, 1 url », Viinyl est la solution adéquate pour faire découvrir votre chanson dans un environnement design, en vous permettant de partager une adresse web propre à un seul track.
Viinyl propose toute une palette d’options vraiment bien pensées et essentielles à la promo d’un MP3: Statistiques, partage automatique, liens d’achats, download etc. Et via Twitter et Facebook, ils mettent régulièrement en avant des chansons d’artistes utilisant leur service.
Un autre avantage non négligeable : la société étant basée au Québec, l’interface est disponible en anglais et en français.

7. Alternez vos liens de partage sur les réseaux sociaux

Maintenant que votre chanson est en écoute sur plusieurs services stratégiques, il faut partager les liens et les players « embarquables » sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête.

La manoeuvre demande un peu de subtilité : Vous voulez créer un maximum de trafic vers votre chanson et pour cela vous avez besoin de le faire savoir, mais en même temps vous ne voulez pas saouler tout le monde en multipliant des annonces à longueur de journée.
Dans la mesure du possible, arrangez-vous pour poster une fois sur Twitter et une fois sur Facebook (et bien sûr votre site officiel si vous en avez un, et votre newsletter), puis laissez votre entourage proche s’occuper de la diffusion.
Demandez leur de ne pas utiliser les mêmes liens, alternez Souncloud, Youtube, Viinyl ou d’autres, pour offrir une expérience d’écoute différente.
Surtout ne vous précipitez pas. Vous avez plusieurs semaines devant vous pour capitaliser sur l’effet nouveauté. Relancez une fois de temps en temps, à plusieurs jours d’intervalles et à des heures différentes. Observez de près l’activité et mesurez l’intérêt de partager un lien ou un player à chaque occasion.

8. Si vous voulez proposer la chanson en Free download…

…obtenez forcément un email en échange du téléchargement. C’est la meilleure façon de constituer ou de développer votre mailing-list de fans.

Voici quelques exemples qu’on a mis en place dernièrement, pour voir 2,3 solutions permettant de récupérer un email en échange d’un MP3 :
– Doctor Flake qui offre un inédit sur Bandcamp
– Mensch qui offre une reprise des Smiths via Viinyl
– La Princesse Est Dans Les Cordes qui offre un titre de son prochain album sur son nouveau site officiel
– Mensch qui donne 4 titres en échange d’un email par le biais de leur page page Facebook (grâce à l’app Static FMBL).

9. Informer des Blogs MP3

L’idéal, c’est que des blogs spécialisés parlent de vous et acceptent d’embarquer l’un de vos players dans un article. C’est la meilleure façon de voir vos stats s’envoler.

Mais identifier, démarcher et relancer des blogs ou des webzines c’est un boulot à plein de temps, et cela demande un réel savoir-faire.

Si vous avez le temps et la motivation d’être votre propre attaché de presse, je vous recommande de télécharger gratuitement l’ebook de Chris Bracco, qui explique en détail la bonne façon de faire.

Télécharger gratuitement « How To Really Get Your Music On Blogs » (PDF)

10. Le pouvoir des stats

C’est bien joli de cumuler des centaines ou des milliers d’écoutes mais qu’allez-vous en faire ? Les outils statistiques gratuits comme Youtube Insight ou Bandcamp, délivrent des informations essentielles parce qu’elles sont impartiales.

Le nombre d’écoutes partielles ou complètes, les infos démographiques ou les liens qui renseignent sur qui a embarqué votre player et combien d’écoutes cela a généré etc., autant de données à intégrer absolument à votre stratégie de développement.

Pour vous simplifier la vie, utilisez Next Big Sound pour suivre vos écoutes et analyser les comportements de vos auditeurs, à partir d’un espace central.
Notez les tendances, suivez de près votre activité et utilisez ces informations pour optimiser vos prochaines opé.

Ce que l’on vous déconseille de faire:

Penser qu’il suffit d’utiliser tous ces services pour gérer votre présence en ligne
Appréhendez ces services uniquement pour relayer et amplifier votre message. On le répète en permanence: vous avez besoin d‘un site officiel pour correctement organiser votre activité. Il faut poster vos infos sur votre propre site et vous servir des réseaux sociaux pour générer de l’audience chez vous.
Vouloir être absolument partout
Ce n’est pas nécessaire d’être sur 15 000 sites et réseaux sociaux. Il vaut mieux être à fond sur 3 services, que mal gérer 15 sites à la fois.
Être agressif
Ne spamez pas, ne harcelez pas les gens pour qu’ils partagent votre musique. Ne soyez pas non plus lèche-cul. Soyez juste respectueux et cool, ça paye encore…
Poster sur des forums de discussion que vous n’avez pas l’habitude de fréquenter
Respectez les communautés auxquelles vous voulez soumettre votre musique. Ne vous aventurez pas à poster des posts dans des forums que vous ne connaissez pas, à moins d’être sûr et certains que vous allez apporter quelque chose d’intéressant à une discussion en cours. Internet déteste les opportunistes.
Vous prendre la tête
Vous risquez probablement de lire des critiques négatives dans les commentaires. C’est inutile d’y donner trop d’importance ou de vous lancer dans des débats interminables avec des trolls de l’internet. C’est bien de répondre aux feedbacks, de remercier les gens qui apprécient votre musique, mais vous avez sûrement d’autres choses plus essentielles à faire que passer votre temps à vous justifier… Tous les goûts sont dans la nature. Keep cool !

Si vous avez des expériences à partager, des chiffres intéressants à communiquer, des services d’hébergement de musique que vous conseillerez pour obtenir une bonne audience, n’hésitez pas à nous en faire part !

order klonopin online buy klonopin no prescription buy klonopin for dogs buy tadalafil online no prescription tadalafil online no prescription buy tadalafil cheap no prescription ambien online overnight buy ambien without prescription ambien online pharmacy order soma overnight soma online pharmacy buy soma in florida buy xanax rx buy xanax no prescription generic xanax online buy xanax with mastercard buy xanax online buy xanax cheap buy xanax online without a prescription xanax for sale buy xanax no prescription overnight where to buy valium online valium online without prescription buy valium mastercard buy xanax online without a prescription buy xanax online no prescription buy cheap xanax valium without prescription buy valium online order valium no prescription cheap ativan no prescription buy ativan online buy ativan online cheap valium valium buy buy valium online without prescription cheap valium order tramadol online without prescription buy tramadol online no prescription buy generic tramadol online

26 comments to Comment bien diffuser une chanson sur le web

  • […] This post was mentioned on Twitter by mediamus, Sébastien Letélié, Valentin Squirelo, Gauthier Bouly, Alex@ndros and others. Alex@ndros said: J'apprécie ces conseils. RT @mediamus: Comment bien diffuser une chanson sur le web http://bit.ly/has7NN TEAMS […]

  • Merci pour cet article très complet ! Vous ne parlez pas de Jamendo, y a-t-il une raison en particulier ?

    • Gabriel

      Hello Louis, non aucune raison en particulier, plutôt un oubli de ma part.
      Je ne connais pas très bien Jamendo… n’hésites pas à nous en dire plus

  • salut
    je m’en vais pour essayer bandcamp
    et vous avez raison pour « Ce que l’on vous déconseille de faire »
    c’est vrai aller sur les forum c’est pas conseiller car a la base c’est assez sectaire
    et les pseudo se lache derriere leur petit clavier
    bref

    pour ma part je cible les fan selon mes influence= mes artiste favori sur facebook
    car un style musicale c’est large tandis /si on a etait influencer par un groupe ou un artiste disons officialliser par les maison disque tu as plus de chance d’attirer leur oreille meme pour moi artiste inconnu du grand public

    et je constate que beaucoup d’artiste inconnu ont plus de mille amis sur leur facebook
    mais tu vois toujour au moins 10 commentaire a chaque fois sur les topic qu’il lance alors qu’ils sont supposer avoir plus de 10 bon com vu qu’ils ont plus 1000 amis

    j’ai pas 1000 amis sur mon facebook je fais pas de chiffre pour mon ego
    erreur que j’ai fait pour mon myspace

    contrairement a eux j’ai cibler et j’obtiens plus de commentaire que ceux qui ont 10 com par jour
    et le principale certain achete mon album
    aussi je n’aborde pas que la music j’ecris des chose qui sensibilise mon auditoire car le public) n’est pas stupide il voit quand l’artiste connu ou inconnu est la pour la thune surtout les artiste inconnu

    mais bon le coté negatif de tous ca c’est aujourd’ui etre artiste c’est etre un label a toi tout seul est ça c’est dur
    a+

    http://sepharina.zimbalam.com/

  • Cédric

    Bonjour!

    J’ai adoré cet article. Bravo!!
    Ca va m’aider je pense :)

    Question pour le Free download, j’ai bien une reprise d’un titre des Beatles en stock…
    mais faut -il l’autorisation de l’éditeur pour la diffuser ici?

    Ou étant donné que c’est gratuit, il n’y a pas de risque…
    Idem pour You tube?

    Merci d’avance… :)

    Cédric.

    • Gabriel

      Salut Cedric, content de t’aider. Aucun soucis, tu peux diffuser une cover sur le web. Tu ne risques rien, tout le monde fait ça

  • Bonjour,

    J’ai découvert aujourd’hui votre site via les Konki. J’ai parcouru un peu vos différents articles et j’ai décidé de m’arrêter sur celui-ci pour laisser un commentaire :

    Je suis assez d’accord avec l’ensemble de ce post que je pourrais commenter longuement. Mais je vais me concentrer sur ce qui me parait le plus important :

    Avant de choisir où poster, quels sites utiliser, à quoi doit ressembler votre visuel, combien de morceaux lâcher dans la nature, il faut pour l’artiste qui souhaite être indépendant qu’il établisse le plutôt possible sa stratégie. Grâce à elle, les outils à utiliser s’imposeront d’eux-même. Pour cela, il faut d’abord que vous définissiez jusqu’où vous voulez aller, quel est votre but en tant qu’artiste et l’importance que cela aura dans votre vie, si par exemple, vous voulez en faire votre métier ou juste comme une activité annexe.
    Cela fait, vous pourrez définir votre positionnement, comme par exemple, si vous allez être un artiste local, national ou international, de studio ou de live. De même qu’il faudra déterminer votre cœur de cible ce qu’on peut traduire par quel sera le profil type des fans qui vous seront le plus fidèle. De cela, et du style de votre musique, vous déterminerez la ou les « niches » stratégiques que vous devrez occuper.

    Autre chose, c’est la persévérance qui fera votre succès, quelque soit sa dimension. A part les artistes monter de toutes pièces par l’industrie, rares sont ceux qui réussissent dès leur premier single. Il faut compter en années lorsqu’on se lance comme artiste indépendant. Il faut considérer ça comme un marathon, il peut y avoir des raccourcis, comme par exemple repérer un nouveau site de musique qui débute, et profiter d’être dans les premiers pour disposer d’une plus grande couverture, mais lorsqu’on cours trop vite au début, les derniers kilomètres, les plus important, seront dur à parcourir.

    Concernant Jamendo, c’est une plateforme réservez aux licences libres. Si je suis personnellement convaincu par ces licences (je publie tous mes travaux sous Creatives Commons), c’est une décision lourde de sens pour un artiste, car cela vous coupera du système traditionnelle, vous ne pourrez pas faire appelle à une société de perception des droits d’auteurs comme la SACEM, rendant l’accès à la diffusion radio plus difficile et cela vous fermera la porte aux labels traditionnels, du moins pour l’instant, voir cela compliquera votre accès à certaines salles.

    Je pourrais encore écrire des tonnes sur le sujet, mais il se tard ;)

  • […] les perspectives d’utilisation Turntable.fm sont énormes en terme de marketing et de promotion. Clairement, les artistes devraient vite s’en servir pour donner rendez-vous à leurs fans […]

  • […] les perspectives d’utilisation Turntable.fm sont énormes en terme de marketing et de promotion. Clairement, les artistes devraient vite s’en servir pour donner rendez-vous à leurs fans afin […]

  • Un article utile et à faire partager ! Bravo et merci !

  • panick montana

    merci infiniment cela aidera certainement des centaines d’artistes en herbe.
    que le seigneur vous soutienne.

  • Salut, un très bon article pour tous les petits groupes qui souhaitent bosser leur image !
    Je suis totalement d’accord avec l’auteur sur le fait qu’il n’est pas obligatoire de collectionner les plateformes. Il m’est en effet souvent arrivé de revenir 50 fois sur la même plateforme (la plus vilaine soit-elle) seulement parce que la chanson était extra.

  • Salut à tous, je vous envoi ma chaine youtube http://www.youtube.com/user/zethyofficiel?feature=mhee
    Il y a des sons avec Freeman,Casus Belli,Jamal, Avec ma fille Mina…
    Bonne écoute et à bientôt.
    Zethy

    Page facebook : http://www.facebook.com/zethy.page.fan

  • Salut et merci pour cet article fort intéressant !!!

    Et c’est vraiment pas mal le coup du téléchargement en échange d’une adresse e-mail. Je met en ligne mes sons Soundcloud sur mon site (que je vais pas tarder à refondre d’ailleurs). J’utilise la technologie WordPress, et j’aimerais savoir si vous avez un retour d’expérience de ce CMS dans ce cas là ? Connaissez-vous des adds-ons faisant cela ?

    Encore bravo et à très vite !

  • Très bon article, bon boulot :)

    Tant que je suis là, pourquoi pas vous proposez d’écouter un de mes sons éléctro house si ca vous dit ! Bonne soirée amis zikos !

    https://soundcloud.com/paulbrunier/escape-with-a-bitch

  • Du nouveau de mai 2013, une place pour vous aussi ! thundermusic ‘ la musique qui se fait entendre ‘ pour une page pro gratuite !http://thundermusic-promo.com/accueil.cfm

  • Odo

    Une autre chose qu’on peut déconseiller de faire :

    – Ne pas faire l’opportuniste en mettant des liens vers ses morceaux dans les commentaires des articles comme celui-ci.
    N’est-ce pas Paul? Zethy?

  • Je me demandais où diffuser mon dernier morceau, un coup de google et je tombe directement sur votre article, génial, exactement ce qu’il me fallait, merci !

  • Moi perso je crois que le fait de glisser une chanson dans une playlist pour dire que c’est pas à moi alors que c’est moi qui l’a faite ça marche, mais quand je dit dès le dèbut que c’est à moi les gens ont un blocage et dèjà decident que c’est pourri…..personne n’est prophète dans son pays

  • L-a Brown

    excellent article . En tant que beatmaker il est souvent difficile de trouver les endroits les plus judicieux pour optimiser l’écoute d’une composition ( les compos sont souvent perçus comme des « inachevés » ) .
    J’ai pu récolter quelques éléments de réponse et je vous en remercie beaucoup

  • Je vous informee du lancement d’une nouvelle plateforme de mise en avant de musiques Soundcloud : le Publiciteur !

    Le Publiciteur est une communauté francophone basée sur l’échange : vous gagnez des points en écoutant les musiques d’autres membres (ou en visitant leur site, en aimant leur page facebook, etc …) puis vous dépensez ces mêmes points sur vos propres musiques Soundcloud (ou site, page facebook, etc …) pour les faire connaitre à de nouveaux auditeurs.

    Un cadeau bonus de presque 5.00 € réels est offert aux 1000 premiers inscrits (équivalent a 500 écoutes pour vos musiques).

    Boostez vos audiences avec le Publiciteur !
    http://www.Publiciteur.com

  • waiki

    Merci pour cet article, il m’a beaucoup aidé!

    http://www.youtube.com/watch?v=m-t–f5E2u4

  • Joe

    Une bonne source d’écoute ça peut être aussi ici: http://www.mp3trazaac.com

  • Ben

    Un article excellent et à faire partager ! Bravo et merci !
    Moi je stream en live sur Awdio et je laisse ma musique également dessus. Ca a ete repris et c’est en train d’avoir un succes fou et je trouve que c’est mieux que soundcloud car au moins la on peut faire du live et discuter avec ses fans et ils ont un support technique excellent contrairement a soundcloud qui a trop grossi et qui ne sert plus vraiment ses utilisateurs.
    Je conseille fortement https://www.awdio.com/?utm_source=http%3A%2F%2Fwww.tea-ms.com%2F&utm_medium=forum&utm_campaign=web

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>