10 conseils utiles pour faire un fiasco en tant que musicien indépendant

Cet article a été écrit par Scott James de The Independent Rockstar Blog, et initialement posté sur le site Echoes, le 14 oct. 2010.

Après avoir écrit de nombreuses choses pour aider les artistes « do-it-yourself » à réussir dans leur entreprise, et après avoir analysé les discours des plus fins experts du marketing musical, Scott James pense maintenant aux musiciens qui voudraient savoir comment se tirer une balle dans le pied aussi efficacement et douloureusement que possible…

Voici une rapide traduction de son guide pour aider les artistes indé à se vautrer en beauté :

1. Faîtes vous voler vos idées
Vous avez un album en préparation ? Super ! Débrouillez vous pour lâcher partout sur le net chaque version de chaque démo et tous les mix que vous êtes en train d’enregistrer. Faites en sorte que votre public ne soit pas vraiment sûr si vous avez déjà sorti votre CD ou pas. Ne fixez pas de date de sortie bien à l’avance et ne construisez pas de plan promo pour anticiper l’événement. Essayez de faire des communiqués les plus transparents et les plus confus possible.

2. Ne vendez rien vous même !
De toute façon, vous allez certainement vous faire signer par un gros label dans les trois prochains mois, alors pourquoi se fatiguer ?! Mieux vaut attendre que des personnes professionnelles viennent à vous pour arranger les choses. Assumer la responsabilité de votre propre carrière, c’est un travail trop difficile et ça peut conduire au succès, alors faites de votre mieux pour l’éviter. Et essayez de rester vrai: si vous avez de l’argent, vous serez moins dans le besoin et vous aurez plus de poids, cela pourrait vous entraîner vers le succès, restez à l’écart !

3. Cachez vos meilleurs morceaux
Essayez de faire en sorte que les gens aient du mal à trouver vos meilleures chansons. Par exemple, vous pouvez les dissimulez dans vos lecteurs audio en les mettant tout en bas de la playlist. Et puis, assurez-vous de ne plus jouer vos meilleurs titres en live mais concentrez vous plutôt sur vos toutes dernières compo. Rappelez-vous: « nouveau » est mieux que « bien ». Après tout, vous n’en pouvez plus de vos singles, il vous rendent malade. Pourquoi vous soucier des gens qui n’ont pas encore entendu votre musique ? Ca ne servirait qu’à attirer de nouveaux admirateurs.

4. Ne vous souciez pas de vos fans
Le but, c’est d’atteindre le top niveau le plus vite possible. Essayez par exemple de voir si vous pouvez rameuter tout votre public pour un concert live dans la plus grande salle de votre ville avant que vous ne soyez prêt pour jouer là-bas. Vous pourrez ainsi vous assurer que vos fans vont payer très cher pour vous voir dans un lieu qui s’en fout complètement de vous et qui va s’arranger pour que votre show ne dure pas trop longtemps.

En règle générale, il est toujours mieux de vous assurer que la relation avec vos fans va plutôt en votre faveur, plutôt que cela soit un échange mutuel. Les gens vont volontiers revenir vous voir si vous vous concentrez sur leur expérience et que vous leur donnez pleins de bonnes choses, il est donc préférable de pas trop vous concentrer là dessus, de vous reposer sur vos acquis et d’éviter de penser à ce que vos fans attendent de vous.

5. Impressionnez les gens avec un énorme volume de contenu
Si c’est vraiment classe d’avoir une vidéo YouTube sur votre page d’accueil, c’est encore mieux d’en avoir 37. Essayez de bien mélanger les captations professionnelles et amateurs. Si vous l’avez fait, pourquoi ne pas le montrer ? Les gros labels vont sûrement être impressionnés quand ils vont voir combien de choses que vous avez fait toutes ces années. Si vos visiteurs n’arrivent pas à digérer toute cette quantité de contenus non organisés sur votre page, c’est que vous êtes sur la bonne voie.

6. Dites votre nom à personne
C’est mieux si vous gardez un certains sens du mystère autour de vous. Quoi que vous fassiez, n’en dites pas trop sur qui vous êtes. Laissez le mystère travailler pour vous. Dans vos différentes communications, faites en sorte qu’on ne puisse pas voir votre nom et si vous êtes obligés de le mentionner, arrangez vous pour qu’on ait des difficultés à l’entendre. C’est encore mieux si votre nom ressemble à quelque chose comme ça: Anne Kalshzyagrakaviczich. Dans ce cas seulement, vous pouvez clairement prononcer votre nom, juste une fois pour voir s’ils arrivent à s’en souvenir. Mission impossible !

Ah oui aussi, débrouillez vous que pour votre adresse web soit orthographié étrangement avec plein de chiffres et de caractères spéciaux partout pour qu’on ne puisse pas la retenir. Et vous serez au top si vous faites en sorte que les URL de votre chaîne YouTube, votre page Facebook et profil Twitter soient complètement différentes les unes des autres. Si quelqu’un veut vous suivre, vous n’allez quand même pas lui faciliter la tâche !

7. Ne donnez rien gratuitement
Quoi que vous fassiez, assurez-vous que personne ne puisse accéder à votre musique sans la payer. Si trop de gens peuvent chopper gratuitement votre musique alors vous pourriez générer plus de demandes et accrocher plus d’auditeurs. Et surtout, si jamais vous deviez quand même offrir une chanson, assurez-vous de ne pas obtenir une adresse e-mail en retour. Cela risquerait de vous habituer à faire des choses qui vous conduisent à gagner plus d’argent et encourager les gens à venir vous voir sur scène.

8. Ne facilitez pas les relations à long terme
Votre relation avec vos fans ça doit être comme le coup d’un soir. Si vous observez trop les moyens de rester en contact avec eux (comme la collecte de leur email ou trouver des moyens créatifs de collaborer avec eux sur Facebook), vous pourriez vous réveiller un matin et vous apercevoir que vous êtes sur une trajectoire durable de succès. Donc, il faut vous assurer que les gens ne peuvent pas facilement rester dans la boucle ou savoir où et quand vous allez jouer à côté de chez eux. S’ils peuvent vous trouver en ligne, par exemple sur votre site web, assurez-vous que tout est présenté de manière bordélique et qu’il n’y a aucun moyen pour eux de rester connecté avec votre actualité.

9. Faites de votre mieux pour être vague et confus lorsque vous décrivez votre musique
Si quelqu’un vous demande à quoi ressemble votre musique, faites en sorte qu’il ne comprenne pas ou qu’il se souvienne de rien. Ne réduisez pas votre musique à une description concise et intéressante. Il est préférable d’essayer de leur donner un résumé de longue haleine et de décrire tout ce que vous ne jouerez jamais. Quoi que vous fassiez, ne vous comparez pas à un autre groupe car cela donnerait un cadre de référence aux gens curieux. C’est beaucoup mieux de dire que vous ne ressemblez à rien de connu et que vous avez inventé un nouveau genre de musique. Cela devrait être suffisant pour semer la confusion et les frustrer au point qu’ils ne cherchent pas à en savoir plus sur vous.

10. Parlez que de vous. Tout le temps.
En effet, c’est une bonne idée que vous n’ayez pas à parler de quelqu’un d’autre que vous et de votre carrière. Si vous arrêtez de faire votre auto-promotion même pour une minute, et que vous commencez à parler des autres ou de sujets intéressants, alors les gens pourraient vraiment penser que vous êtes bien une personne réelle et ils risqueraient de vouloir en savoir plus. C’est donc mieux d’éviter ce scénario par le dynamitage de vos amis musiciens et de bien casser les fans qui font votre promotion. Cela devrait donner des nausées aux personnes qui avaient décidé de vous donner une chance.

Bien entendu, si vous avez d’autres idées pour aider les artistes indé à enterrer leur carrière, n’hésitez pas à les partager ici

order klonopin online buy klonopin no prescription buy klonopin for dogs buy tadalafil online no prescription tadalafil online no prescription buy tadalafil cheap no prescription ambien online overnight buy ambien without prescription ambien online pharmacy order soma overnight soma online pharmacy buy soma in florida buy xanax rx buy xanax no prescription generic xanax online buy xanax with mastercard buy xanax online buy xanax cheap buy xanax online without a prescription xanax for sale buy xanax no prescription overnight where to buy valium online valium online without prescription buy valium mastercard buy xanax online without a prescription buy xanax online no prescription buy cheap xanax valium without prescription buy valium online order valium no prescription cheap ativan no prescription buy ativan online buy ativan online cheap valium valium buy buy valium online without prescription cheap valium order tramadol online without prescription buy tramadol online no prescription buy generic tramadol online

2 comments to 10 conseils utiles pour faire un fiasco en tant que musicien indépendant

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>